Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Durant une période où les évolutions technologiques et industrielles s'accélèrent, une révolution architecturale naît. Jean Louis Chanéac fait partie de ces architectes qui ont prôné une architecture libérée du caractère statique, caractérisée par sa légèreté et sa flexibilité.

Les cellules polyvalentes sont un prototype conçu entre 1958 et 1960. Sous forme de coques industrialisées, ces cellules étaient pensées pour pouvoir être acheminées par la route et installées en deux heures, que ce soit au sol ou en élévation, en se superposant ou en s'accrochant à une façade préexistante. Ces éléments parasites sont des cellules habitables, produits en masse par l'industrie ou construits spontanément par les individus.

Jean Louis Chanéac choisit des matériaux de synthèse tel que la mousse, la résine ou le polyester, afin de produire ses cellules. Celles-ci nécessitant d'être moulées et industrialisées. Le résultat voulu par l'architecte est de donner la possibilité aux usagers de greffer ces éléments parasites selon le besoin et de façon anarchique. Un résultat qu'il définit comme étant "une architecture industrialisée poétisée".

Céllules polyvalentes - Jean Louis Chanéac
Céllules polyvalentes - Jean Louis Chanéac
Céllules polyvalentes - Jean Louis Chanéac
Tag(s) : #Utopies

Partager cet article

Repost 0