Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bâtiment a été construit en 1743 par un réfugier français protestant qui lui donna le nom de La Neuve-Eglise. En 1809, il a été loué à la Société de Londres pour promouvoir le christianisme dans la communauté juive en pleine expansion, et a été appelé la chapelle des Juifs. Puis, en 1819, le bâtiment est devenu une église méthodiste. Quelques années plus tard, en 1897, il a été acheté par la société juive orthodoxe Machzikei Hadath, et est devenu une synagogue orthodoxe nommée la Grande Synagogue de Spitalfields.

Depuis 1976, le bâtiment devient la deuxième mosquée de l'est de Londres, et est considéré comme l'élément culte principal de la communauté musulmane du Bangladesh. En plus de fournir des services religieux, la mosquée de Brick Lane a des liens étroits avec la Welfare Association Bangladesh, qui répond aux besoins sociaux et communautaires, et offre des cours de religion et de langue.
La mosquée Brick Lane comprend deux structures distinctes; le bâtiment principal (l'ancienne église et synagogue), et un bâtiment annexe de bureaux et une école. Lorsque le bâtiment est devenu mosquée en 1976, l'intérieur a été légèrement modifié, notamment en indiquant la qibla (direction de la Mecque).

En 2010, David Gallagher propose une structure métallique de 30 mètres venant se greffer au bâtiment initial. Ce minaret est érigé via une structure en acier inoxydable, renforçant l'action parasitaire de cet élément sur le bâtiment initial. Le minaret est ensuite traité telle une sculpture à travers une représentation géométrique arabo-musulmane, qui s'illumine le soir.

Brick Lane Masjid - David Gallagher
Brick Lane Masjid - David Gallagher
Brick Lane Masjid - David Gallagher
Brick Lane Masjid - David Gallagher
Brick Lane Masjid - David Gallagher
Tag(s) : #Architecture et religions

Partager cet article

Repost 0